Rassemblement d’éléphants à Kaudulla

Lors de mon voyage au Sri Lanka au mois d’août, j’avais envie de rencontrer des éléphants vivant à l’état sauvage.  

Les éléphants, j’en avais vu beaucoup en Thaïlande, mais je m’attendais ici à les voir évoluer en toute liberté, dans leur environnement naturel. Je n’ai pas été déçue, ces mammifères sont partout au Sri Lanka.

J’avais déjà réalisé deux safaris à Yala, visité la Millennium Elephant Foundation, mais j’avais entendu parlé du grand rassemblement annuel et ne voulais pas le manquer.

Je choisis donc le parc National de Kaudulla. Pourquoi ce parc me diriez-vous !

Plusieurs personnes nous ont informés que les éléphants ont tous été aperçus à Kaudulla ces derniers jours et qu’ils ne sont donc pas à Pinnawela (autre parc réputé pour avoir la plus grande concentration de pachydermes du pays). À cette période de l’année, les éléphants profitent des berges généreuses du vaste lac de Kaudulla pour s’abreuver. Nous faisons donc confiance aux locaux. Pas d’hésitation vu le planning serré ! Nous décidons de réserver un safari auprès de notre hôte à la dernière minute.

Nous montons à bord d’une Jeep prévue pour 6 personnes mais nous ne serons que 2 ! Disons que, pour l’écologie, ce n’est pas top ! Nous sommes tout de même contents de ne partager ça qu’à effectif réduit.

Dès notre arrivée au parc national, je suis un peu refroidie. Il est 15hoo et une bonne vingtaine de véhicules attendent patiemment en file indienne. On entre dans le parc, on se suit, ça bouchonne,  il n’y a qu’une seule route. Nous sommes arrêtés, en pleine nature et devant nous…une dizaine de 4×4, je commence à regretter mon choix.

La route nous conduit à un immense lac, et c’est là, que l’on peut observer les éléphants. Le plus souvent en fin d’après-midi, lorsqu’ils y vont pour boire (d’où le nombre de Jeep à cette heure de la journée).  

Quelques centaines de mètres plus loin, nous tombons sur notre premier groupe.… Un moment riche en émotion… J’en oublie les nombreux véhicules qui m’entourent… 

Notre Jeep coupe son moteur à une dizaine de mètres des éléphants. Devant nous, les touristes sont silencieux, « ouf » ! Sous nos yeux émerveillés, une bonne vingtaine d’adultes et quelques éléphanteaux occupés à se chamailler. Des femelles gravides et des bébés qui tètent, des mâles imposants, puissants et impressionnants…  

Les lieux sont paisibles. Nous restons là, nous les observons pendant plusieurs heures sans voir le temps passer.

Les troupeaux arrivent de partout, bientôt une centaine d’éléphants nous entourent, les animaux sont à quelques mètres de nous. Nous y sommes, le grand rassemblement annuel !  C’est fabuleux.

On est resté là profitant de la vue jusqu’au coucher du soleil. Au final, oui c’est un endroit très touristique, avec ses défauts, et il peut y avoir beaucoup de monde, mais le spectacle reste grandiose et m’a beaucoup émue.

Facebook

Instagram