Rassemblement des Baleines à Hermanus

Au programme pendant notre voyage en Afrique du sud, il y avait une liste de choses à ne surtout pas manquer. Le big five, la plongée requin, les pingouins, mais aussi le grand rassemblement annuel des baleines d’Hermanus !  

De juin à novembre, les baleines franches australes sillonnent les côtes sud-africaines pour venir mettre bas dans les eaux peu profondes d’Hermanus, avant de retourner vers le Pôle Sud. Nous sommes actuellement en août c’est donc la saison idéale pour les observer.

Après quinze jours passés à parcourir l’est en mode safari ou plongée, nous prenons un vol de Durban en direction du Cap à la rencontre de ces géants des mers.

A deux heures de route à l’est de Cape Town, la petite ville d’Hermanus (Considérée comme le meilleur point d’observation terrestre des baleines au monde) est une station balnéaire très agréable. Même en-dehors de la saison des baleines, l’ancien village de pêcheurs a beaucoup à offrir… 

Pour vivre cette exaltante aventure, nous avons la chance de séjourner dans le luxueux hôtel The Marine. Situé au bord d’une falaise l’établissement surplombe la baie Walker offrant une vue imprenable sur la mer… Nous apercevons les baleines de notre chambre et notre salle de bain, c’est complètement fou !  

L’observation des cétacés a déjà commencé ! 

Le lendemain réveil à 6h30, nous ne voulons pas rater le lever du soleil sur la baie et les premières baleines. Le manager de l’hôtel nous confie qu’une cinquantaine d’entre elles ont déjà été comptabilisées. Nous nous promenons le long du sentier des falaises toute la matinée. Nous apercevons, à quelques mètres des côtes, une première baleine, puis deux, certaines sortent une nageoire ou la tête, d’autres plongent et sautent ou nagent tranquillement avec leur baleineau… L’élégance de ces monstres des mers est fascinante. Elles sont si proches des côtes que même assis sur les rochers, nous ne sommes qu’à quelques mètres d’elles.

Cette matinée est déjà magique, mais nous voulons les approcher de plus près. L’eau est froide et la plongée interdite. Dans un premier temps nous optons pour la sortie bateau proposée par plusieurs compagnies. Notre choix se porte sur Southern Right Charters. Contrairement à la veille, aujourd’hui, la mer est calme et la journée ensoleillée.

Installés sur le pont avant, nous prenons de la hauteur pour admirer les animaux marins et mieux les repérer. C’est sur ce miroir d’eau que nous prenons nos plus beaux clichés. Les bateaux destinés à l’observation des baleines ont l’autorisation d’approcher les cétacés à une certaine distance, mais la curiosité naturelle de certaines, nous permet de les voir de si près que nous pouvons desceller les plaques de callosités qui se trouvent sur leurs visages et rostres. 

Notre insatiabilité nous pousse à rester un peu plus longtemps et choisir d’explorer la baie en mode « aventuriers » dès le lendemain, avec une sortie en kayak. Montagnes, falaises et animaux marins font l’association idéale pour cette expédition. Walker Bay Adventures est la seule agence habilitée à proposer cette activité. 

C’est donc après un briefing, qu’accompagnés de notre guide, nous partons en mer. Même si cette sensation de liberté est juste exaltante, nous sommes un peu déçus car la législation empêche les kayaks de se trouver à moins de 300 mètres des baleines. Et, contrairement au bateau, si elles décident de s’approcher, nous devons nous en éloigner. Contents, tout de même de voir que le business du tourisme ne prend pas le dessus sur la préservation de la nature.… 

Glisser sur l’eau tout en profitant de la vue reste une belle expérience, de plus nous avons la chance d’approcher à quelques centimètres les otaries qui nous offrent, pour finir la journée, un joli ballet aquatique. 

Que vous préfériez observer les baleines en vous plaçant près des côtes ou à bord d’un bateau ou d’un kayak, Hermanus reste sans aucun doute le lieu idéal pour admirer les mouvements gracieux de ces géants des mers.

Facebook

Instagram