Le tour de L’île de Koh Lanta

Après notre escapade à Koh Phi Phi, nous avions décidé de jouer les aventuriers sur l’île voisine de Koh Lanta (curieux à l’idée de découvrir la fameuse île du célèbre jeu télévisé). A l’arrivée, pas d’équipe rouge, pas d’équipe jaune et pas non plus la possibilité de gagner 100 000 € ! Rassurons-nous, nous n’aurons pas non plus à nous affronter pour obtenir notre repas du soir. 

Au départ de Koh Phi Phi, nous prenons le ferry direct pour Koh Lanta, (à environ 40 kms et 2h de bateau). Il n’existe aucun trajet direct de Phuket vers Koh Lanta. La traversée est à 300 bahts par personne depuis le port. Sur le bateau, il y a des agents touristiques très insistants qui essayent de vous faire venir dans leur hôtel ou vendre leurs excursions (N’achetez pas, c’est moins cher sur l’île.

Pour notre part, nous avons réservé à l’avance et nous avons décidé de nous faire plaisir ! Nous séjournons dans l’un des meilleurs hôtels de luxe à Koh Lanta, le Crown Lanta Resort and Spa, jonché au nord de l’île au milieu d’imposants palmiers, récifs frangeants sur le bord des falaises. Revendiqué comme l’un des endroits les plus précieux de l’île, le Crown Lanta est une oasis luxuriante… Évasion de la réalité ! 

Nous arrivons dans notre chambre : c’est juste magnifique. Mais c’est l’extérieur qui rend cet endroit si incroyable. Un grand balcon privé s’avance dans les arbres, offrant une vue sensationnelle sur la mer d’Andaman avec piscine privée à débordement. Il se dit que Koh Lanta a les plus beaux couchers de soleil de Thaïlande et ce balcon est l’endroit idéal pour les apprécier le soir venu.

Comme nous étions en train de profiter de l’atmosphère du resort, nous ne pouvions pas manquer d’essayer un « oil massage » traditionnel au spa : une expérience formidable !

En soirée, nous nous dirigeons vers le Reggae Bar. Très vite dans l’ambiance « take care and relax », juste en dessous des falaises, la musique reggae en live et un chanteur qui nous transporte. Face à la mer, des espaces privatifs, matelas au sol ou cabanes dans les arbres, nous profitons d’un cocktail dans une atmosphère incroyable et une vue tout aussi magique.

Nous restons moins de 48h à Koh Lanta… Alors pas de temps à perdre, il faut partir faire le tour de l’île dès le lendemain au petit matin. 

Départ 7h00, nous louons un scooter (300 bahts) pour explorer l’île. Ici pas de station essence à proprement parler, juste des bouteilles d’un litre pour remplir les scooters avec un entonnoir (40 baths). L’île a conservé un caractère authentique, plus calme, plus familiale et plus sauvage que Koh Phiphi. Elle est plus grande et on y croise moins de touristes.

Nous roulons jusqu’à Lanta Old Town. A mi chemin, un premier arrêt dans un restaurant-bar avec terrasse sur pilotis surplombant la mer : point de vue incroyable. Le temps d’un jus de fruits frais pour profiter du panorama et nous repartons. La route longe la côte, passant de la ville, à la mangrove, à la jungle tropicale. Nous roulons jusqu’à la pointe sud. Koh Lanta est une petite île, on en fait le tour très rapidement et les routes sont assez désertes (ça nous change de Phuket !). 

La journée est une multitude de stops dans des « viewpoints » et sur les plages sauvages, toutes à couper le souffle. Nous n’avons malheureusement pas le temps pour du snorkeling cette fois-ci… Petite frustration, même si nous en avons déjà bien profité à Koh phiphi et que les fonds marins sont ici moins réputés ! 

Nous faisons aussi des rencontres incroyables… des varans, des éléphants, des serpents et des singes en nombre suffisant pour presque nous barrer la route ! 

La fin de journée marque la fin de notre escapade à deux roues… Un vol pour Bangkok nous attend le soir venu. C’est non sans regret que nous repartons, à bord d’un mini-bus direction Krabi pour 3h de route (300 bahts, le moyen le plus économique). Nous serions bien restés un jour ou deux de plus pour approfondir et profiter un peu plus de l’île…

En résumé, ceux qui sont à la recherche d’un coin de paradis tranquille et de plages de rêve quasi désertes, foncez à Koh Lanta !

Facebook

Instagram